Publications

Portrait global de l'évaluation d'entreprises

5 février 2020
Catégorie :  Articles

Au fil de son histoire, une société peut faire face à diverses situations nécessitant la détermination de la valeur de ses actions. À titre d’exemple, une évaluation d’entreprise peut être requise dans le cadre d’une planification fiscale ou successorale, lors d’un transfert à la relève ou lors de l’intégration d’employés-clés.

Le fait de recourir à des professionnels du domaine de l’évaluation d’entreprises permet notamment d’assurer un processus d’évaluation indépendant, rigoureux et crédible aux yeux des diverses parties impliquées incluant au niveau des autorités fiscales.

En quoi consiste donc une évaluation de la juste valeur marchande (« JVM »)? Fréquemment, il est entendu que la valeur d’une entreprise se détermine par un multiple des revenus annuels. Or, l’évaluation d’une entreprise est plus complexe et complète que cette simple « règle du pouce ».

DÉFINITION DE LA JUSTE VALEUR MARCHANDE

L’Institut canadien des experts en évaluation d’entreprises (ICEEE), encadrant les activités d’évaluation d’entreprises des porteurs du titre professionnel d’expert en évaluation d’entreprises (EEE) au Canada, définit la JVM comme étant le « prix le plus élevé, exprimé en équivalents de trésorerie, pouvant être obtenu dans le cadre d’une transaction, sur un marché où la concurrence peut librement s’exercer, entre un acheteur et un vendeur hypothétiques, consentants, aptes à transiger, sans lien de dépendance, libres de toute contrainte et raisonnablement informés des faits pertinents ».[1]

PRIX ET VALEUR

Il faut faire une distinction entre la valeur d’une entreprise et son prix. En effet, la valeur présentée lors de l’émission d’un rapport d’évaluation sera jugée raisonnable, mais pourrait être différente du prix réellement obtenu si l’entreprise avait été négociée sur le marché.

DÉTERMINATION DU CONTEXTE

En vue d’établir cette JVM, il faut premièrement déterminer la valeur la plus élevée entre :

  • La valeur de la société si elle maintient ses opérations (analyse de continuité d’exploitation et de rendement);
  • La valeur de la société si elle procède à la vente de tous ses actifs (analyse de liquidation).

SÉLECTION DE L’APPROCHE D’ÉVALUATION

Selon le contexte d’évaluation retenu (continuité d’exploitation ou liquidation), plusieurs approches d’évaluation[2] peuvent être utilisées par un professionnel qui pourra déterminer la plus appropriée à la situation.

1.       Approche fondée sur les actifs : approche retenue lorsque :

a.      Les actifs représentent la principale source de valeur de l’entreprise;

b.      Les perspectives de rendement sont insuffisantes pour retenir l’apporche par le rendement, ou

c.      L’entreprise n’est plus rentable et devra cesser ses activités et être liquidée (contexte de liquidation).

Les actifs détenus par la société représentent en quelque sorte une protection contre le risque encouru en investissant dans la société, car un investisseur potentiel pourrait liquider ces derniers et obtenir une valeur minimale pour son investissement. L’approche fondée sur les actifs s’avère donc être une mesure contre le risque lié à l’investissement.

2.       Approche fondée sur le rendement : approche retenue lorsque l’entreprise génère, dans un contexte de continuité d’exploitation, un rendement pour l’investisseur en générant des flux monétaires dans le futur. Les flux monétaires sont ainsi valorisés à la date d’évaluation.

3.       Approche fondée sur le marché : approche utilisée lorsque des informations sont disponibles concernant des entreprises similaires ayant fait l’objet d’une transaction, soit sur les marchés boursiers ou secondaires. Cette méthode consiste à déterminer des multiples d’évaluation reliés aux transactions observées tout en considérant les nombreux éléments de différenciation entre les entreprises retenues et celle faisant l’objet de l’évaluation. Cette approche est généralement retenue à des fins de corroboration des résultats obtenus selon une méthode d’évaluation principale.

Pour toute question, communiquez avec votre représentant FBL. L’équipe de Services‑conseils et évaluation possède l’expérience ainsi que l’expertise requises afin de vous orienter dans vos démarches d’évaluation et ainsi répondre à vos besoins.


[1] International Glossary of Business Valuation Terms, 2001.

[2] Ibid.


 

Partager par courriel

Publications similaires

Imprimer